Grégocentrique

Un mec en slip c'est toujours marrant.

Grégocentrique est un site avec des grosses écritures orange, des BD, des photomontages absolument géniaux et un blog sans intérêt mêlant maladroitement introspection contemplative et volonté d’affirmation de ma personalité numérique.

Blog : gregocentrique

Moi aussi je thème

Catégories :

Les plus observateurs d’entre vous l’auront remarqué, Grégocentrique se dote d’un nouveau thème. C’est l‘Été, il n’y a pas de raison. Bon ok il y a des parties incomplètes mais je vais procéder par itération (c’est comme une étape mais pour les professionnels). Toutefois le plus gros est fait (doppler). S’il avait fallu que j’attende d’ajouter tout ce que j’ai en tête je n’aurais pu le mettre en ligne qu’en 2015 et à cette date je ne pourrai pas j’aurai piscine.

Comme je n’ai aucune image à proposer pour illustrer mon propos je vous propose de partager cette vidéo glanée sur Youtube et parodiant (déjà) le futur navet film de Roland Emmerich.

Comme personne ne commente jamais les nouveaux design ça vous fera un truc supplémentaire sur lequel donner votre avis, bien que celui-ci ne m’intéresse de toutes façons pas.

Le Ramiplayer 3.0

Catégories :

Après plusieurs semaines de labeur plutôt irrégulier, ce n’est pas sans déplaisir que je vous fais part ici de la naissance dans la joie, l’allégresse et la Dannette de la version 3.0 (prononcer troipoinzéro) du Ramiplayer.

Un design complètement fou je vous dis.

Le Ramiplayer, c’est un magnifique site au design absolument ahurissant tenu par Rami, grand amateur de musique et de déguisement d‘écclésiastiques devant l‘éternel, et par l’intermédiaire duquel il partage ses trouvailles musicales avec ses amis (Exemple : moi), mais où il ne moufte pas un mot sur sa passion secrète pour le transformisme monacal.
L’intérêt du truc, et même les plus lents d’entre vous l’auront compris, c’est que ça permet à des gens dont la recherche et la découverte musicale n’est pas la priorité et qui préfèrent se faire one shot sur les champs de bataille de World of Warcraft ou plus honteusement regarder la télé, de profiter de bons sons vraiment sympas (Exemple : Jean-Jacques Goldman), et d’apprendre l’existence d’artistes peu connus voire carrément locaux. Et moi, je trouve que l’entrain des artistes locaux motive.

Attention, les playlists du Ramiplayer sont hétéroclites, aux risques et périls de l’auditeur : il y en a pour tous les goûts, y compris les plus malsains (je pense à Nikoko) et les plus hauts déviants. Je ne peux pas dire que j’aime tout, mais je tombe très souvent sur quelques perles qui font mon bonheur auditif pendant plusieurs semaines, et me donnent plus tard l’occasion d’assister à des concerts géniaux auxquelles je ne serais jamais allé autrement, ou alors saoul. Il est donc important de prendre le temps de se passer tranquillement chaque playlist dans la quiétude et la chaleur d’un chez-soi ou d’un baladeur mp3 pour les plus malins.

Bref, c’est par ici pour l’inauguration, ensuite c’est clic droit ajouter aux favoris, puis clic sur le bouton RSS et ajouter dans mon Netvibes, puis clic sur Rami et ensuite Coucher avec.

Bien sûr, on garde ça entre nous, pas un mot à Christine "Evil" Albanel.

J'étais sûr qu'un truc comme ça allait arriver...

Catégories : ,

C'est ça ouais, c'est ça. Vingt-huit ans, c’est l‘âge idéal pour se lancer dans des projets. Des trucs un peu faits en urgence sous la contrainte, certes, mais aussi ceux qu’on traine depuis 20 ans. Cette semaine, et pour faire plaisir au gamin capricieux que j‘étais alors, je me suis enfin remis à la bande-dessinée, fort de quelques années d’expérience en bidouilles photoshopesques. Après avoir cherché un bon concept pendant des mois, finalement je me lance comme ça, un peu sans filet (à l’anglaise), sans rien de précis, poser ce que j’ai en tête et voir où cela me mènera. Même si le concept du gamin qui vient demander des comptes au fumiste d’adulescent qu’il est devenu me plaît peut-être pas mal. Mais on verra. Et je ferai ça quand je voudrai. Quand j’en aurais envie.

Représente Grégocentrique.

Catégories : ,

Foule en délire Les meilleurs choses ont une fin, lassé par un site qui n’en finissait pas de se finir (et qui d’ailleurs ne commençait même pas), j’ai reporté mon courage à demain. Par un curieux phénomène quantique impliquant de multiples trous de verres à moitié pleins et l’ajout de nombreuses dimensions supplémentaires aux quatres que vous connaissez déjà (dont une vraiment spéciale que je garde pour moi), ce demain a fini par arriver et me voici donc avec un nouveau design. Ce nouveau design ayant, et les plus malins d’entre vous (ou les habitués des virées chez Ikéa le dimanche) l’auront déjà compris, l’intérêt d‘être mo-du-lable. Je pourrai donc ajouter du contenu au fur et à mesure :

  • Sans être bridé par ce qui existe déjà.
  • Très facilement parce que cet incroyable et complexe organe qu’est mon cerveau a déjà tout prévu.

Pour preuve ce grand menu en haut à droite de la page d’accueil qui pour le moment peut paraître aussi vide que le cerveau des participants de Secret Story, mais qui, et je vous demande de me croire sur parole, ne tardera pas à se remplir.
Sans compter de ce regain de motivation webesque et bloguesque que je sens monter dans mes veines, j’ai notamment quelques From The Web bien gratinés qui trainent. :lunettesdesoleil:

Enfin voilà quoi. Quelqu’un prend un café?